Vous êtes ici : Accueil / Quelques mots d'histoire / Le Blason de Neufchâtel-Hardelot

Le Blason de Neufchâtel-Hardelot

Le blason de Neufchâtel-Hardelot fut établi par le collège des Hérauts d’Armes de Londres, à la demande de Sir John Robinson Whitley, fondateur de la station d’Hardelot.

La composition du blason :

Au centre de l’écusson

On trouve une galère antique, entièrement gréée, flottant sur les ondes de la mer et surmontée de la représentation de la couronne de Charlemagne.

A droite de cette couronne

Une demie rose et une demie grenade, emblème du roi Henri VIII.

A gauche

Une salamandre au milieu des flammes, emblème du roi François Ier.

En haut

Un char romain avec un conducteur et trois chevaux.

Derrière l’écusson

On retrouve le drapeau tricolore de la France et le drapeau de la Grande Bretagne.

En dessous

la devise : "Gaudium adfero" ou "J’apporte la joie"

La définition anglaise du Blason de Neufchâtel-Hardelot :

"Argent on waves of the sea an ancient galley in full sail proper with the pennon argent charged with a cross gules ; on a chief embattled gules,a representation of the Crown of Charlemagne between on the dexter side a rose and pomegranate dimidiated and conjoined (being the badge of King Henry VIII) and on the sinister a salamander in flames (being the badge of françois Ier) all proper. Crest, an ancient Roman chariot with driver and three horses all or. Behind the shield the Tricolour of France to the dexter and the Union Flag of Great Britain and Ireland to the sinister, with their flagstaffs in saltire all proper."

Blason de Neufchâtel-Hardelot